L’art-thérapie moderne se définit comme l’exploitation du potentiel artistique dans une visée humanitaire et thérapeutique. C’est une discipline paramédicale qui s’exerce sous autorité médicale au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

L’Art peut agir sur la bonne santé et le bien-être des personnes :

Les liens ente l’art et le soin datent d’il y a bien longtemps mais l’art-thérapie est une discipline relativement nouvelle. Si l’on reconnait aisément que l’Art a un pouvoir, il faut être plus nuancé quant à son action systématiquement bénéfique sur l’être humain.

En effet chacun connait des artistes qui ont mené des vies chaotiques. Il est donc nécessaire pour qu’il y est « thérapie » de connaitre les mécanismes de ce potentiel, et c’est en cela qu’un professionnel formé est nécessaire. Car, on l’oublie souvent, mais mal exploité l’Art peut être dangereux.

L’art-thérapeute va exploiter le pouvoir expressif, pédagogique et les effets relationnels de l’art pour apporter un mieux-être aux personnes prises en charge :

L’Art est une activité d’expression humaine, et l’une de ses spécificités, c’est sa capacité à exprimer ce qui échappe parfois aux mots. C’est aussi une autre manière d’exprimer ses goûts, son style et sa personnalité. L’art-thérapeute va encourager une expression personnelle, et amener les personnes à affirmer leurs choix artistiques, et reprendre doucement confiance en elles.
Le pouvoir pédagogique réside lui dans la découverte de nouveaux apprentissages, le plaisir d’apprendre , d’acquérir de nouvelles techniques que parfois l’on estimait pas faites pour soi ou que l’on s’était refusé jusque là ne s’en sentant pas capable…
Enfin, l’Art a des effets relationnels. L’Art peut en effet créer du lien, faire parler, il peut encourager l’échange et participer à faire sortir certaines personnes de leur isolement

Les modalités de prise en charge peuvent varier :

L’art-thérapeute peut exercer en milieu hospitalier, en cabinet, ou à domicile. Les séances peuvent être individuelles ou collectives. Le choix de l’un ou l’autre dépend des objectifs thérapeutiques définis par le médecin.

L’art-thérapie utilise les différentes disciplines artistiques comme la musique, la danse, les arts-plastiques, le théâtre,…

Les spécificités de l’art-thérapie moderne :

En art-thérapie moderne, l’Art n’est pas un outil mais un processeur. C’est-à-dire que contrairement à une psychothérapie à support artistique (aussi appelée art-thérapie traditionnelle) où la production artistique sert de support à la verbalisation, cette dernière n’est pas recherchée en art-thérapie moderne. On encourage la communication non verbale et également le hors verbal.
Autre particularité de l’art-thérapie moderne c’est que contrairement à l’art-thérapie traditionnelle elle ne se focalise pas sur le symptôme mais s’appuie sur ce qui fonctionne chez la personne malade ou fragilisée.
De plus, c’est l’activité dans son ensemble qui est analysée, les observations concernent aussi bien l’activité physique, mentale que spirituelle car s’il y a du psychologique dans l’Art, c’est bien par le corps qu’il peut y avoir expression.

 A qui s’adresse l’art-thérapie  ?

Les indications majeure de l’art-thérapie moderne sont les troubles de l’expression, de la communication et de la relation. L’art-thérapie moderne, en tant que thérapie non médicamenteuse s’adresse aussi bien aux enfants et aux adolescents qu’aux adultes et aux personnes âgées.  De ce fait, toutes les personnes pénalisées dans leur existence par une maladie, un handicap ou une blessure de vie sont concernées.

Isabelle Mathivat est art-thérapeute, diplômée de la Faculté de Médecine de Tours depuis 2014. Elle est membre de la Guilde des art-thérapeutes et exerce auprès de personnes souffrant de pathologies psychiatriques.